Exceldor fusionne ses activités avec celles de Granny’

Jean-Michel Genois Gagnon | Journal de Québec | Publié le 3 juillet 2019 à 14:02 –

Exceldor fusionne ses activités avec celles de la coopérative Granny’s. Cet accord permettra à l’organisation de Lévis d’atteindre le milliard de dollars en chiffre d’affaires.

Grâce à cette nouvelle alliance, Exceldor augmentera sa présence dans l’Ouest canadien et la coopérative sera en mesure de mieux servir ses clients à l’échelle du pays.

Granny’s, qui enregistre annuellement des revenus d’environ 160 millions de dollars, brasse des affaires au Manitoba et en Saskatchewan. Le siège social de l’organisation, situé à Winnipeg, déménagera à Lévis.

«En scellant de nouvelles alliances avec des partenaires d’affaires avec qui nous partageons une vision et des valeurs communes, Exceldor devient un joueur incontournable sur la scène pancanadienne, nous permettant de mieux servir nos clients à l’échelle nationale et de générer de la valeur pour nos membres, employés et partenaires», indique René Proulx, président-directeur général d’Exceldor.

Les 600 employés et les 130 membres de Granny’s rejoindront donc la famille d’Exceldor, qui comptait avant cet accord 262 membres. Le conseil d’administration de la coopérative accueillera deux nouveaux visages en provenance du Manitoba.

Selon la direction du producteur et transformateur de volaille, cette fusion survient alors que «l’industrie est en pleine transformation». Elle permettra à Exceldor, qui commercialise notamment des produits sous les marques Exceldor, Butterball et Lacroix, de mieux se positionner pour affronter ses rivaux à l’échelle canadienne.

Augmenter ses parts de marché
Exceldor cherche à augmenter ses parts de marché depuis des mois. En avril dernier, elle était devenue propriétaire majoritaire de la compagnie de Saint-Hyacinthe Les Viandes Lacroix. Cette dernière œuvre dans la transformation de viande. Le montant de la transaction n’avait pas été dévoilé.

Exceldor compte dorénavant plus de 3450 employés au Canada et est la propriété d’environ 400 membres au Québec, en Ontario, au Manitoba et en Saskatchewan.

La coopérative possède des usines à Saint-Anselme, à Saint-Damase, à Saint-Bruno-de-Montarville et à Saint-Agapit. Elle détient également des installations à Hanover, en Ontario, ainsi qu’à Winnipeg, au Manitoba. En 2019, elle procédera à l’ouverture d’un nouveau centre de distribution à Belœil.